EDITORIAL ergOThérapies Hors-Série Juillet 2017

J’aime Ne bougez pas Je n’aime plus
 
1

Chers lecteurs,
Le concours des mémoires en ergothérapie n’a jamais rencontré autant de succès qu’en cette année 2016-2017 ! Le nombre de candidats au concours a été tellement important (80 demandes de candidature) que nous avons été obligés de mettre en place un seuil limite de 60 participants, au-delà duquel nous n’avons pas pu accueillir d’autres postulants. Vous nous en voyez désolés mais pour des raisons d’organisation pratique, il n’était pas possible d’accueillir indéfiniment un nombre croissant de candidats. Il est temps, de même, pour nous d’amorcer une réflexion sur de nouvelles modalités d’organisation de ce concours, dont nous vous ferons part prochaine-ment. Pour l’année prochaine le concours est reconduit, et nous accueillerons les candidatures entre le 1er septembre et le 15 octobre 2017.

Nous tenons, dans un premier temps, à saluer le travail considérable et l’investissement de nos nombreux jurés-lecteurs, tous ergothérapeutes ou cadres de santé, bénévoles de l’ANFE. Merci à vous !
Merci aussi à chacun des 60 candidats d’avoir tenté cette aventure, de vous être donnés à lire, d’avoir partagé votre expérience et vos découvertes. Nous vous encourageons à poursuivre votre engagement professionnel et bien sûr à ne pas hésiter à continuer ce travail d’écriture !

Le choix a été particulièrement difficile entre nos deux finalistes : Iman Soudani-Bailleux (IFE de Créteil) avec « Une plume pour l’épée – Prendre en charge le militaire traumatisé psychique en ergothérapie » et Alexandra Perrault (IFPEK) avec « CO-OP et scolarité – Intérêt de l’approche et de la méthode CO-OP pour les ergothérapeutes accompagnant des enfants présentant un Trouble développemental de la coordination : application à l’utilisation d’outils scolaires ». Parmi ces deux mémoires, c’est finalement celui d’Alexandra Perrault qui a été élu meilleur mémoire du con-cours 2016.
Je me permets de lui laisser la parole dans cet éditorial afin de vous présenter son mémoire et le devenir de son travail sur l’année qui a suivi.
« Ce travail de recherche est le fruit d’heureuses rencontres, d’abord avec CO-OP, qui m’est apparue comme une évidence pour ma pratique professionnelle, puis avec des ergothérapeutes passionnés désireux de partager leurs savoirs et de participer à l’étude afin de faire évoluer la profession. Enfin des enfants passionnants ont montré qu’ils disposaient de formidables ressources pour peu qu’on leur permette de les exploiter.
Vous découvrirez, dans les pistes de réflexion et perspectives, l’outil TOUCS, qui a été développé pour faire émerger le potentiel de ces enfants en favorisant leur motivation. Depuis l’obtention de mon DE d’ergothérapeute, TOUCS a été testé pendant 6 mois par 20 ergothérapeutes. Sa pertinence a alors été clairement établie, les retours de questionnaire indiquent que TOUCS les aide tous à définir des objectifs personnalisés et qu’il serait probablement utile à tout ergothérapeute travaillant en pédiatrie, avec une approche centrée sur la personne.
Suite à une réflexion conduite au sein d’un focus group d’ergothérapeutes, des axes d’amélioration de l’outil ont émergé, comme l’adjonction d’items complémentaires relatifs aux activités de soins personnels et de loisirs, le remaniement du format du support et la révision du guide d’utilisation.
Aujourd’hui, l’outil TOUCS est encore en phase de développement pour s’ajuster aux besoins actuels des ergothérapeutes qui souhaitent favoriser une approche centrée sur la personne. Ainsi, d’une idée, de rencontres, d’échanges et d’encouragements, est né un bien bel outil qui je l’espère sera bientôt disponible pour tous les ergothérapeutes exerçant en pédiatrie, qui favorisent une approche top-down centrée sur l’occupation. »

Nous félicitons Alexandra Perrault pour ce travail si intéressant pour la communauté ergothérapique et nous lui souhaitons une riche carrière professionnelle !
Et à vous, chers lecteurs, nous souhaitons une belle découverte de ce travail et une bonne lecture !


Article rédigé par :
  • Samuel POUPLIN

    Rédacteur en chef

    Ergothérapeute PhD

    Plate-forme nouvelles
    technologies INSERM U.1179
    Équipes Thérapeutiques innovantes et Technologies appliquées aux troubles neuromoteurs, Équipe 3
    Centre d’investigations cliniques et d’innovation (CIC 1429)

    Hôpital Raymond-Poincaré
    92380 Garches
    samuel.pouplin@aphp.fr


Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *