Éditorial ergOThérapies hors-série Juillet 2018

J’aime Ne bougez pas Je n’aime plus
 
0

Chers lecteurs,

Pour la dernière année sous cette modalité, le concours des mémoires en ergothérapie a encore rencontré un vif succès ! La lecture et le classement des mémoires ont demandé un travail soutenu aux organisateurs et aux jurés.

Soixante jeunes professionnels titulaires du DE en 2017 ont été admis à concourir, et chaque mémoire a été lu par plusieurs des cinquante-deux jurés engagés cette année, au cours de trois tours de lecture successifs.

Finalement, c’est celui d’Éléonore Dietrich, « Les syndromes d’Ehlers-Danlos et l’ergothérapie », qui a été élu parmi les mémoires soutenus en 2017 et soumis au concours.

Éléonore Dietrich a fait sa formation à l’Institut interrégional de formation des métiers de la rééducation (IIFMR) de Mulhouse ouvert en 2012. Elle a donc fait partie de la troisième promotion de cet IFE. D’après elle : « Mes trois années de formation m’ont permis d’entrevoir plus spécifiquement tout ce que nous pouvons offrir, et de m’épanouir dans mon identité professionnelle d’ergothérapeute. » Nous saluons ici aujourd’hui la qualité des nouveaux IFE qui participent pleinement au développement de la formation et de la recherche en ergothérapie !

Depuis longtemps, le Pr Hamonet sensibilise les ergothérapeutes à cette pathologie méconnue qu’est la maladie d’Ehlers-Danlos. Il a ainsi écrit un article sur cette maladie en 2010 dans notre revue (Hamonet, 2010) et nous a encore interpellés récemment lors des XIIes journées nationales de l’ergothérapie à Toulouse en avril 2018. Pour le Pr Hamonet, la maladie d’Ehlers-Danlos tarde à être diagnostiquée par les médecins ; il cherche entre autres à former les ergothérapeutes qui rencontrent souvent les personnes qui en souffrent, afin de les sensibiliser à leurs besoins spécifiques.

Éléonore Dietrich a ainsi profité des enseignements du Pr Hamonet : « En 2015, lors d’un échange avec l’un de mes anciens professeurs de lycée, j’ai été amenée à découvrir ce que sont les syndromes d’Ehlers-Danlos. Ce fut le point de départ de ce qui allait être mon sujet de recherche. J’ai eu l’occasion, durant l’année 2017, de suivre une formation intitulée « SEDenligne » mise en place par le Pr Hamonet. »

Éléonore Dietrich aborde cette pathologie par le biais de l’éducation thérapeutique du patient (ETP), ce qui en fait toute l’originalité. Sa question de recherche a été la suivante : comment un atelier d’ETP dispensé par l’ergothérapeute influence-t-il les capacités fonctionnelles dans la vie quotidienne des personnes présentant un Syndrome d’Ehlers-Danlos ?

Un questionnaire auprès de personnes ayant bénéficié soit d’un programme de rééducation, soit d’ETP, lui a permis de mettre en évidence que l’ETP améliorerait l’indépendance dans les activi- tés importantes grâce à l’empowerment et la pairémulation.

Ses résultats confortent la perspective de l’ergothérapie comme étant une profession utile et originale dans l’accompagnement des personnes confrontées à des situations de handicap. La mise en place de l’UE 4.8 au semestre 5, « Techniques et outils d’éducation thérapeutique en ergothérapie », soutient les étudiants en ergothérapie dans une perspective de prévention et d’accompagnement particulièrement intéressante.

Cet écrit, par sa qualité d’écriture et l’intérêt qu’il porte à une pathologie peu rencontrée dans la littérature, propose des pistes d’accompagnement enrichissantes pour notre pratique.

Nous félicitons Éléonore Dietrich pour l’engagement et la professionnalité qu’elle a montrés au cours de ce travail et lui souhaitons une carrière professionnelle dynamique et fructueuse !

Nous espérons que les jeunes diplômés de cette année auront le courage et la volonté de transformer leur mémoire en un article scientifique qui pourra être soumis au nouveau concours proposé par l’ANFE. Le ou les meilleurs articles seront publiés dans la revue ErgOThérapies.

 

Références bibliographiques

Hamonet, C. (2010). Une maladie génétique méconnue, responsable de très nombreuses situations de handicap : la maladie d’Ehlers-Danlos. ErgOThérapies, 37, p. 49-52.


Article rédigé par :
  • Marie-Chantal MOREL-BRACQ

    Ergothérapeute DE
    Directeur des soins honoraire
    mariechantal@morel.me.com



Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *